Notre réponse immunitaire dépendrait de notre horloge biologique

Image d'illustration | Keystone / Fabrice Coffrini

Notre horloge biologique pourrait influencer l’efficacité de notre système immunitaire, révèle une étude canadienne publiée le premier octobre et relayée par Futurity. Les chercheurs ont découvert que lorsqu’ils injectaient un vaccin à des souris dont les gènes responsables de l’horloge circadienne étaient déficients, la réponse immunitaire était diminuée durant la journée.

Pourquoi on vous en parle. Les lymphocytes T cytotoxiques, des globules blancs responsables de tuer les cellules intoxiquées, sont davantage susceptibles d’être activés durant certains moments de la journée. Identifier le mécanisme par lequel l’horloge biologique agit sur l’activité des lymphocytes T permettra aux chercheurs de mieux comprendre les processus qui induisent une réponse optimale du système immunitaire.

link

Lire l'article sur Futurity