Reservé aux abonnés

Freiner les coûts de la santé grâce à un nouveau paquet de mesures

Alain Berset en conférence de presse ce mercredi 19 août à Berne. | Keystone / Peter Klaunzer

Lors de sa séance de ce 19 août 2020, le Conseil fédéral a adopté un deuxième volet de mesures visant à freiner la hausse des coûts de la santé. Après avoir soumis un premier volet de mesures actuellement discuté au parlement, il espère maintenant économiser près d’un milliard de francs (soit environ 3% des primes) par le biais de neuf mesures supplémentaires. Les acteurs concernés peuvent prendre position sur les nouvelles propositions du Conseil fédéral dans le cadre de la procédure de consultation publique ouverte jusqu’au 19 novembre.

Pourquoi c’est important. Bien que les primes d’assurance-maladie n’aient que légèrement augmenté en 2020, elles ont plus que doublé depuis l’introduction de la Loi fédérale sur l’assurance-maladie en 1996. Comme le montre la multiplication des initiatives populaires à ce sujet ces dernières années, les coûts de la santé restent un sujet explosif en Suisse et les primes parmi les premières préoccupations de la population. Après avoir épuisé sa marge de manœuvre par le biais d’ordonnances, le Conseil fédéral élabore ses propositions de modifications législatives. Ce deuxième paquet constitue également le contre-projet indirect du Conseil fédéral à l’initiative «pour un frein aux coûts» du parti démocrate-chrétien (PDC) sur laquelle les Suisses auront à se prononcer en votation.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous