| | Analyse

Molnupiravir: ce qu’on sait sur la future pilule de Merck contre le Covid-19

Pixabay: Miguel Á. Padriñán

Enfin une pilule efficace contre Covid-19? Le 1er octobre, Merck a annoncé la réussite des essais de phase 3 de son antiviral en développement, le molnupiravir. D’après le laboratoire américain, celui-ci a permis de diviser par deux le risque d’hospitalisation ou de décès chez des patients Covid-19. Des demandes d’autorisation ont déjà été déposées et les attentes sont très élevées.

Pourquoi c’est prometteur. Les données scientifiques ne sont pas encore publiques, mais les signaux sont au vert pour un futur blockbuster contre toute pandémie à coronavirus. Les essais semblent avoir été un franc succès, et les Etats-Unis ont déjà misé sur le médicament, signant un contrat de 1,2 milliard de dollars en cas d’homologation – laquelle ne fait aucun doute. Merck a pris les devants en vue d’une production massive, y compris en Inde.

Cet article est réservé aux abonnés.