| | News

Même avec les vaccins, le chemin sera long pour venir à bout de la pandémie

Pixabay

Alors que les vaccinations progressent doucement en Suisse et que l’Europe est confrontée à un début de troisième vague virulente, les modèles prévisionnels invitent à la prudence. Une récente étude parue dans The Lancet met en évidence le fait que les campagnes de vaccination, aussi cruciales soient-elles, ne sont pas suffisantes se débarrasser rapidement de Sars-CoV-2. Et donc que les principales mesures de santé publique destinées à limiter les contacts doivent être levées très progressivement.

Pourquoi c’est important. La vaccination apparait comme la principale planche de salut face à la pandémie. Mais le maintien des mesures non pharmaceutiques apparaît crucial, au moins le temps qu’une immunité de groupe suffisante soit atteinte. Cette étude invite à penser le relâchement des mesures sanitaires sous l’angle de la prudence et de la progressivité, en parallèle à des campagnes de vaccination massives et rapides.

Cet article est réservé aux abonnés.