| | Interview

Maltraitance des personnes âgées: «Nous voulons rompre le silence»

Image d'illustration. | Shutterstock / AimPix

Entre 300’000 et 500’000 personnes âgées seraient victimes de maltraitance en Suisse. Face à l’ampleur du phénomène, chiffré dans un rapport de la Haute école de travail social de Lucerne et publié en septembre 2020, le Département fédéral de l’intérieur doit décider d’ici la fin de l’été 2021, de concert avec les cantons, si un programme national de prévention est nécessaire. Pour Roland Grunder, co-président du Conseil suisse des aînés, il y a urgence.

Heidi.news — Le Conseil suisse des aînés a publié il y a quelques jours un communiqué de presse appelant la Confédération à agir contre la violence envers les personnes âgées. Pourquoi maintenant?

Cet article est réservé aux abonnés.