Les USA soutiennent la levée des brevets sur les vaccins Covid-19

Joe Biden à la Maison Blanche à Washington, le 5 mai 2021. | Keystone / EPA/ Jim Lo Scalzo

C’est un revirement majeur. L’administration Biden a très officiellement décidé de soutenir la proposition, défendue par de nombreuses ONG, de lever de brevets sur les vaccins Covid-19. L’annonce, faite mercredi 5 mai sur Twitter, constitue un virage à 180 degrés, les Etats-Unis ayant bloqué une proposition en ce sens faite par la Chine et l’Afrique du Sud au sein de l’OMC en octobre 2020. Si les détails ne sont pas connus, le débat montait ces dernières semaines au sein du camp démocrate, indique le Washington Post, qui rappelle qu’il s’agissait d’une promesse de campagne de Joe Biden. La résurgence de l’épidémie en Inde et au Brésil et la perspective des nouveaux variants plus contagieux ont donné à la question une acuité particulière ces dernières semaines.

Ce qui se joue. La décision américaine intervient également à un moment-clé, qui voit les Etats-Unis s’apprêter à inonder le monde de vaccins après avoir largement privilégié la demande nationale. La levée de la propriété intellectuelle sur les vaccins Covid-19 est une demande forte des pays à moyen revenu, mais un casus belli pour l’industrie pharmaceutique qui agite le spectre d’effets contre-productifs sur sa capacité d’innovation. L’IFPMA (faîtière mondiale de la pharma) indique aussi que la difficulté à produire des vaccins dans les pays du Sud tient surtout à la difficulté de transférer les connaissances, d’assurer la qualité de la production et de se procurer certains composants à usage unique, comme les filtres ou les milieux de culture.

link

A lire dans le Washington Post