| | Analyse

Les Suisses champions d'Europe du refus vaccinal assumé

Shutterstock / Zubada

Les trois-quarts des Suisses éligibles sont vaccinés contre Covid-19. Quelles sont les motivations des deux millions de résidents qui continuent de surseoir l’aiguille? Trois universités américaines ont mis en place une enquête internationale sur les attitudes face à la vaccination, en collaboration avec Facebook. Elle donne de précieuses informations sur la situation helvétique et ses singularités. Heidi.news s’y est penché.

Ce qu’on y trouve d’intéressant. Les Suisses rétifs à la vaccination sont nombreux à mettre en avant les effets indésirables des vaccins. Mais ils se distinguent des autres pays sur un point: ils sont beaucoup plus nombreux à penser qu’ils n’ont simplement pas besoin d’être vaccinés. La marge de progression est faible, l’immense majorité des «refuzniks» déclarant leur opinion faite.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.