| | Radar

Les personnes dépressives consomment plus de cannabis

Image d'illustration. Crédits: AP | RICHARD VOGEL

Légale dans plusieurs Etats, la marijuana est de plus en plus populaire en Amérique. Dans la revue Addiction, des médecins constatent que les patients dépressifs font plus ample consommation de ce psychotrope.

Pourquoi c’est inquiétant. Comme le détaille Gizmodo, la consommation récente (dans les 30 derniers jours) de cannabis aux États-Unis entre 2005 et 2017 a augmenté. Mais lorsque l’on se plonge dans les chiffres, on observe que seulement 9% des personnes non dépressives déclarent avoir consommé des herbes quand ce chiffre grimpe à 19% pour les personnes dépressives. Le cannabis est-il responsable de leur maladie, ou s’agirait-il au contraire d’une forme d’automédication? Le débat reste ouvert.

link

Gizmodo

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.