| | News

«Les non-vaccinés verront leur liberté réduite pour longtemps»

Image d'illustration | Keystone / Anthony Anex

La règle des 2G — vacciné ou guéri — ou la fermeture partielle? La Suisse sera fixée dès mardi 14 décembre, à l’issue de la procédure de consultation express lancée par le Conseil fédéral, mais d’ores et déjà, tout indique que la fermeture des lieux publics aux non-vaccinés sera introduite avant Noël. Ces derniers «verront leur liberté réduite pour longtemps», avertit Guy Parmelin, dans une interview à la Sonntagszeitung.

Le canton de Neuchâtel, en alerte rouge, a déjà franchi le pas et mis en vigueur, par anticipation, la fermeture des espaces intérieurs aux non-vaccinés. Le canton de Vaud a augmenté le niveau d’alerte, passant en «crise cantonale», comme en automne 2020. Ces mesures suffiront-elles à préserver la Suisse d’un nouveau confinement, après les fêtes? «Ce n’est pas gagné», estime Philippe Eggiman, le président de la Société médicale romande.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!