| | News

Les mineurs ne pourront plus acheter de cigarettes en Suisse

Dans un bar zurichois en 2010. | Keystone / Alessandro Della Bella

Après des années de négociations, le Parlement a finalisé ce mercredi 22 septembre la nouvelle loi sur les produits du tabac. Si elle ne génère pas d’opposition, elle entrera en vigueur mi-2023. La vente de tabac sera interdite aux mineurs. De plus, la publicité pour le tabac sera bannie des journaux, sur les sites internet pour mineurs, dans les cinémas et dans l’espace public. En revanche, le menthol restera un composant autorisé dans les cigarettes, contrairement à ce que demandaient la gauche et les Verts'libéraux.

Pourquoi ce n’était pas gagné. Cette loi fait l’objet de batailles politiques depuis plus de cinq ans. En 2016, le Parlement a renvoyé un premier projet de loi au Conseil fédéral. Trois ans plus tard, la Commission fédérale pour la prévention du tabagisme dénonçait la position ambiguë des Chambres, rappelant au passage que le secteur du tabac pèse lourd dans l’économie du pays. La Suisse abrite le siège des trois principales multinationales du tabac — Philip Morris International, British American Tobacco et Japan Tobacco International.

Cet article est réservé aux abonnés.