Reservé aux abonnés

Les invendus, un produit convoité qui souffre de concurrence

L'initiative Etoile Romande ambitionne de sauver 300 tonnes d'invendus alimentaires par an. | Table couvre-toi

L’union fait la force: c’est ce vieil adage qui a motivé cinq associations romandes d’aide alimentaire (Table couvre-toi, Table Suisse, Caritas Vaud, Tables du Rhône et Cartons du cœur) à s’unir pour lancer le projet Etoile Romande, dont le centre de tri de Penthalaz a été inauguré le 28 juillet 2021. Cette synergie devrait pallier la difficulté croissante à collecter des invendus auprès des supermarchés, et de faire face à l’augmentation du nombre de personnes ayant recours à l’aide alimentaire, notamment depuis le début de la crise sanitaire.

Pourquoi on en parle. C’est la première fois en Suisse que toutes les structures d’aide alimentaire d’une région linguistique se réunissent autour d’un projet commun. L’initiative permettra de sauver environ 300 tonnes d’invendus alimentaire par an.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous