Les insectes comestibles rayés des cartes britanniques à cause du Brexit

Vers de farine prêts à consommer. | Keystone / Anthony Anex

Du jour au lendemain, les nombreuses start-up produisant des aliments à base d’insectes sont devenues illégales au Royaume-Uni, rapporte Sifted, le 17 mars 2022. Jusqu’au Brexit, le pays suivait les procédures de l’Union européenne pour l’approbation des nouveaux aliments. Mais la loi britannique n’autorise pas la consommation d’insectes et les mesures de transition qui ont cours dans d’autres secteurs n’ont pas été mise en place. Conséquence: cette industrie florissante, parfois même subventionnée, a été subitement mise à l’arrêt.

Pourquoi on en parle. Les insectes sont souvent présentés comme une source de protéine alternative permettant de réduire l’empreinte de l’alimentation humaine: émission de gaz à effet de serre, consommation d’eau et utilisation du sol. Le gouvernement britannique lui-même se targue d’être à la pointe de cette recherche. Celui-ci ne semblait pas se rendre compte de l’interdiction de ces produits lorsqu’il a cherché des fournisseurs d’insectes comestibles pour la COP26 à Glasgow témoigne plusieurs entreprises à Sifted.

25 compagnies ont constitué un collectif, The Woven Network, pour soumettre à nouveau les demandes d’autorisation et rendre plus supportables les coûts de cette procédure, qui pourrait encore durer 18 mois.

link

A lire sur le site de Sifted [EN]