Les HUG lancent un appel urgent aux donneurs de sang

Des poches de sang attendent preneurs au sein du département transfusion du bâtiment des laboratoires et de la recherche HUG en juin 2015. | Keystone / Martial Trezzini

Avis aux donneurs de sang. Le Centre de transfusion sanguine (CTS) des HUG lance un appel urgent aux dons. Leur nombre a diminué en juin et le nombre d’accidents hémorragiques a quant à lui augmenté. Alors que les apports étaient juste suffisants pour traiter les patients genevois ces six derniers mois, la situation est devenue critique en ce début d’été.

Pourquoi c’est tendu. La baisse du nombre de dons est associée à l’annulation des collectes au sein des entreprises et à l’absence de donneurs du fait de la pandémie. Les HUG indiquent avoir besoin de tous les groupes sanguins et en particulier du groupe O.

M. Pierre Guyon-Gellin, infirmier responsable au CTS:

«Habituellement, nous organisons de nombreuses collectes de sang — entreprises, écoles et communes — en juin pour anticiper une diminution de 10 à 20% du nombre de poches prélevées en juillet et août. Cette diminution est connue et attendue.

Mais cette année, de nombreuses collectes en entreprises ont été annulées. Nous n’avons donc pas atteint le nombre de poches nécessaires. En moyenne, le canton de Genève a besoin de 1000 dons par mois.»

Lire aussi: La campagne de vaccination Covid provoque une pénurie de sang en Suisse romande

L’effet de la pandémie. L’incertitude sur les délais à respecter après une vaccination Covid semble avoir perturbé les dons du sang ces derniers mois.

Les critères sont pourtant assez simples. Il est possible de donner son sang:

  • 48 heures après une injection de vaccin (Pfizer ou Moderna), pour peu qu’on n’ait pas de symptôme évoquant Covid-19;

  • sept jours après la disparition des symptômes dans le cas contraire.

Les prises de rendez-vous et des informations complémentaires sont disponibles sur le site des HUG.