Reservé aux abonnés

Les hôpitaux universitaires endettés mais fiers d'avoir surmonté 2020

Bertrand Levrat, directeur général des HUG, lors de la conférence de presse tenue par les cinq hôpitaux universitaires suisses, le 6 mai à Berne. | Keystone / Peter Schneider

Les cinq hôpitaux universitaires que compte le pays ont traversé 2020 sous forte tension à cause de l’épidémie de Covid-19. Si les HUG ont plus souffert que les autres, les directeurs de ces institutions ont dressé un constat commun ce 6 mai à Berne: grâce à l’engagement des équipes et une bonne collaboration entre ces hôpitaux, la catastrophe sanitaire a pu être évitée. Au prix d’une dette globale de 86 millions de francs.

Pourquoi c’est important. Les hôpitaux universitaires ont fait face à l’afflux de patients Covid en augmentant leurs capacités d’accueil et en engageant du personnel. Ils ne sont pas passé loin du point de rupture, surtout au plus fort de la deuxième vague l’automne dernier. Mais la digue n’a pas sauté. Les efforts nécessaires pour lutter contre l’épidémie ont aussi rapproché les cinq grands centres hospitaliers du pays. Une collaboration accrue appelée à se prolonger, notamment pour la recherche.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous