| | Analyse

Les gestes barrières risquent-ils d’affaiblir notre système immunitaire?

Mai 2020 au collège des Buttes de l'établissement primaire de Rolle. | Keystone / Laurent Gillieron

Masque, distanciation sociale, gel hydro-alcoolique, désinfection accrue des surfaces… Depuis plus d’un an, nous avons modifié nos habitudes en matière d’hygiène et de prévention des infections afin de limiter les risques de contagion du Sars-CoV-2. Ces mesures barrières sont-elles susceptibles d’affaiblir notre système immunitaire?

Pourquoi on en parle. Certains membres des mouvements anti-masques et anti-vaccins suggèrent sur les réseaux sociaux que le port du masque ou l’usage de gel hydro-alcoolique pourraient, à terme, nous rendre plus sensibles aux infections virales et bactériennes ainsi qu’aux allergies et aux maladies auto-immunes. Cet argument, inspiré par l’hypothèse hygiéniste, n’est pas totalement absurde. Elaborons.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.