| | News

Les femmes trans ont-elles leurs règles?

Shutterstock / Thais Longaray

Les luttes LGBTQI* en faveur d’une société plus inclusive permettent aux femmes trans (c’est à dire aux personnes assignées hommes à la naissance et qui s’identifient comme femmes) de s’exprimer plus ouvertement sur leur vécu. Ce faisant, elles s’exposent aussi à l’incompréhension et à l’ire de certaines personnes, notamment lorsqu’il s’agit du sujet délicat des menstruations. Les femmes trans peuvent-elles avoir leurs règles? Une question à la confluence de la médecine, de la psychologie et de la sociologie.

Pourquoi on vous en parle. Le 7 juin dernier, J.K. Rowling, l’auteure de la saga Harry Potter a posté un tweet ironique et provocateur assorti d’un article de blog dans lequel elle évoque les règles et sous-entend que celles-ci sont l’apanage des femmes nées femmes. Des propos jugés révoltants pour certains représentants de la communauté trans. Ces derniers font valoir que les hommes trans (nés femmes) n’ayant pas subi d’hystérectomie peuvent eux aussi saigner et que des femmes trans (nées hommes) peuvent éprouver cycliquement des symptômes de règles. Or, sur ce dernier point, les témoignages affluent: il suffit de les écouter.

Cet article est réservé aux abonnés.