Reservé aux abonnés

Les Etats-Unis autorisent un traitement préventif par injection contre le VIH

Illustration. | Keystone / Jean-Christophe Bott

La stratégie de prévention contre le VIH s’enrichit d’un nouvel outil aux Etats-Unis. L’agence du médicament américaine (FDA) a approuvé le 20 décembre le premier traitement antirétroviral par injection, Apretude, pour réduire les infections au virus responsable du sida, rapporte le Washington Post. Le pays est le premier à approuver le médicament, dont la demande d’autorisation de mise sur le marché a également été déposée en Australie, en Afrique du Sud et au Zimbabwe.

Une posologie bien plus pratique. Le traitement consiste en deux injections séparées d’un mois, puis une injection bimestrielle. La posologie est donc bien plus simple que celle des médicaments actuellement disponibles. La prophylaxie pré-exposition, ou PreP, se présente sous la forme d’un comprimé antirétroviral à avaler quotidiennement ou de manière discontinue, selon les risques. L’excellente efficacité du traitement, de l’ordre de 99%, nécessite toutefois une observance stricte – et est donc moindre en pratique.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous