| | News

La task force réclame plus de moyens pour lutter contre le variant britannique

Martin Ackermann et Linda Nartey, médecin cantonale de Berne, en conférence ce mardi 29 décembre. | Keystone / Peter Schneider

Identifié à cinq reprises en Suisse, le variant britannique préoccupe la task force Covid-19 de la Confédération. Celle-ci recommande d’intensifier le dépistage et le nombre de séquençages du virus afin de ralentir la propagation du variant. C’est ce qu’elle a annoncé ce mardi 29 décembre lors d’un point-presse qui a également été l’occasion de détailler les derniers chiffres de l’épidémie.

Pourquoi c’est nécessaire. Les chiffres publiés lundi par l’OFSP ont suscité de l’espoir. Le taux de reproduction effectif du virus, le fameux Re, est passé sous le seuil fatidique de 1 et le nombre de cas détectés était en baisse ces derniers jours, avant de repartir à la hausse ce mardi. Pourtant, les experts expliquent que ces chiffres ne sont pas le reflet de la réalité.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!