Les bébés nés par césarienne ont bien un microbiote différent

Un bébé né par césarienne à l'hôpital Triemli, à Zurich. | Gaétan Bally / Keystone

Une étude confirme que les bébés nés par césarienne présentent bien une flore intestinale différente de ceux nés par voie basse. Selon le Guardian, il s’agit de la recherche la plus complète jamais réalisée sur le sujet. Ces nouveaux travaux concluent que les enfants nés par voie vaginale reçoivent plus de bactéries maternelles, tandis que ceux nés par césarienne récupèrent davantage celles présentent dans l’environnement hospitalier.

Pourquoi c’est important. Le fonctionnement du système immunitaire tout au long de la vie pourrait être influencé par les premières interactions d’un nouveau-né avec les bactéries, note un des auteurs de la recherche. Par ailleurs, l’étude montre que les bactéries qui façonnent le microbiote des bébés nés par voie basse sont des bactéries intestinales, et non vaginales, contrairement à ce que l’on pensait jusqu’ici. Cela remet en cause une pratique visant à rectifier le microbiote de ces nouveau-né: les badigeonner avec un tissu imbibé des sécrétions vaginales de leur mère juste après leur venue au monde.

link

Lire l'article du Guardian