| | Radar

Le vaccin de Johnson & Johnson revient avec une dose en plus

Le vaccin de Johnson & Johnson est produit par le laboratoire Janssen, basé en Belgique, qui appartient au géant américain depuis 1961. | Keystone / Peter Klaunzer

C’est Lazare ressuscité pour le vaccin de Johnson & Johnson. Le produit monodose initial avait montré des résultats décevants, avec seulement 60-70% d’efficacité contre les infections Covid-19 symptomatiques. La firme vient de dévoiler le 22 septembre 2021 les résultats d’un second volet d’essais cliniques, destiné à évaluer l’intérêt d’un schéma plus classique à deux doses – administrées à deux mois d’intervalle pour optimiser l’efficacité. D’après ces résultats, qui doivent encore être publiés dans une revue scientifique, l’efficacité grimpe désormais à 75% globalement — et 94% aux Etats-Unis. Comme souvent, c’est Stat News qui en parle le mieux. Les démarches en vue d’une autorisation réglementaire ont déjà commencé.

Lire aussi: Y a-t-il d'autres options pour qui se méfie des vaccins ARN?

Pourquoi on vous en parle. L’efficacité limitée du vaccin de J&J le cantonnait de facto à un rôle marginal dans les pays riches, où les vaccins de Pfizer et Moderna emportaient la mise. En Suisse, les autorités avaient même renoncé à se procurer des doses, au motif d’un agenda peu favorable. La donne pourrait changer avec ces nouveaux résultats, d’autant que les vaccins ARN ont très mauvaise presse au sein d’une partie de la population. Le besoin d’un vaccin d’appoint fondé sur une autre technologie (vecteur adénovirus, en l’occurrence) se fait donc sentir pour les autorités sanitaires. Le 21 septembre en conférence de presse, l’OFSP a indiqué que des négociations étaient en cours entre la Confédération et le fabricant américain.

link

A lire dans Stat News (EN)