| | News

Le transfert d’immunité Covid-19 de la mère à l’enfant en question

Image d'illustration. | Keystone / Jean-Christophe Bott

On sait que les fœtus sont très rarement infectés lorsque leur mère contracte Covid-19, mais on ignore encore si l’immunité de la mère est transférée à l’enfant. Or d’après des recherches menées aux Etats-Unis, les anticorps anti-coronavirus produits par les femmes enceintes après une infection ne sont pas bien transmis à leur bébé. C’est particulièrement net lors du troisième trimestre de grossesse.

Pourquoi c’est intéressant. Les anticorps de la mère, issus d’une infection ou d’une vaccination, tendent à passer à travers le placenta et protègent les nouveaux nés durant les premiers mois de leur vie. Mais si ce transfert d’immunité est connu pour les infections anciennes, qui disposent de mécanismes spécifiques pour traverser le placenta, il l’est beaucoup moins pour les anticorps contre les nouveaux pathogènes comme le Sars-CoV-2.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.