Le Royaume-Uni soupçonné d'avoir dissimulé des données sur le variant indien dans les écoles

Boris Johnson sortant de ses bureaux au 10 Downing Street, le 2 juin 2021. | PA via AP / Stefan Rousseau

Le gouvernement de Boris Johnson a-t-il fait pression pour remiser des informations sanitaires cruciales dans un tiroir? Le magazine britannique The Observer a révélé le 22 mai que les services du 10 Downing Street auraient fait disparaître la page d’un rapport de Public Health England (PHE) consacrée à la propagation du variant «indien» (rebaptisé Delta) dans les écoles. Et ce, quelques jours avant l’entrée en vigueur d’une mesure visant à y rendre de nouveau le masque facultatif. La motivation politique reste à confirmer, mais une chose est sûre: les médias font bien état de foyers épidémiques dans les écoles. Une affaire bien résumée dans Le Temps.

Pourquoi c’est important. Le Royaume-Uni est de loin le pays le mieux équipé pour monitorer la progression du variant indien sur son territoire. Certainement plus transmissible que le variant dit «britannique» (Alpha), ce nouveau variant préoccupant inquiète les autorités britanniques et perturbe la réouverture annoncée du pays. La question de la circulation dans les écoles est donc sensible, d’autant que le reste de l’Europe a les yeux rivés sur Londres. Les pays européens craignent la perspective d’une nouvelle vague portée par le variant Delta, analogue à celle provoquée par Alpha l’hiver dernier. L’expérience a montré qu’une circulation à bas bruit – comme c’est actuellement le cas en Suisse – pouvait fort bien se muer en déferlante en cas de transmissibilité accrue.

Des nouvelles fraîches. Le tout dernier rapport de PHE, en date du 3 juin, présente pour la première fois des données épidémiologiques concernant le milieu scolaire. Le bilan est inquiétant. Depuis le 12 avril, il fait état de 90 foyers épidémiques liés au variant Delta dans les écoles britanniques (enseignement primaire et secondaire), et 179 pour lesquels le variant en cause n’a pas été identifié, sur un total de 283 foyers épidémiques Covid-19. Le nombre de foyers épidémiques associés au variant Delta dans les écoles double chaque semaine.

[Mise à jour du 3 juin 2021 19h: le contenu du dernier rapport de PHE a été ajouté.]

link

A lire dans Le Temps