| | Radar

Le Royaume-Uni, premier pays au monde à autoriser la pilule anti-Covid

Keystone / AP Merck & Co.

Le molnupiravir, premier antiviral à prise orale contre Covid-19, vient d’être homologué au Royaume-Uni. L’agence réglementaire britannique a autorisé son utilisation pour toutes les personnes atteintes d’une infection Covid-19 et d’au moins un facteur de risque (obésité, plus de 60 ans, diabète, maladie cardiovasculaire). Le gouvernement a sécurisés 480'000 traitements individuels, à un prix qui n’a pas été rendu public. L’annonce a été faite en grande pompe par le ministre de la santé, indique la BBC, celui-ci ayant évoqué un médicament «gamechanger» – capable de changer la donne – pour les plus vulnérables et les personnes immunodéprimées.

Lire aussi: Molnupiravir: ce qu’on sait sur la future pilule de Merck contre le Covid-19

Pourquoi on vous en parle. A ce jour, le médicament parfait contre Covid-19 n’a pas encore été trouvé. Mais le molnupiravir compte parmi ceux pour lesquels les attentes sont les plus élevées. Les données cliniques diffusées à ce jour suggèrent une capacité à réduire de moitié le risque d’hospitalisation ou de décès à la suite d’une infection Covid-19 symptomatique, à la suite d’un traitement oral de cinq jours prescrit en début de maladie. Le Royaume-Uni devient le premier pays au monde à se doter de la pilule anti-Covid-19, qui reçoit au passage son nom commercial de Lagevrio. Merck annonce la production de 10 millions de traitements pour la seule année 2021.

link

A lire sur le site de la BBC (EN)

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.