Reservé aux abonnés

Le prochain variant sera-t-il moins virulent?

Le roi des virus est-il en train de perdre sa couronne? Alpha a été une mauvaise surprise, idem pour Delta, mais Omicron s’est avéré moins virulent et a coïncidé avec une forme de normalisation de la situation sanitaire. Qu’en sera-t-il du prochain variant de Sars-CoV-2? Dans un  article d’opinion publié mi-mars dans Nature Reviews Microbiology, trois spécialistes l’assurent: nul ne peut le savoir. L’évolution virale est, sur ce point, aveugle.

Pourquoi on en parle. Les pays européens ont relâché le système de surveillance épidémiologique et annulé la quasi-totalité des mesures sanitaires — et la Suisse avec empressement. Mais tout le monde anticipe une résurgence à l’automne-hiver 2022, dont l’ampleur et la gravité dépendra surtout des caractéristiques du variant qui sera alors en circulation.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous