| | Radar

Le lait, une passion toute rwandaise

Image d'illustration. | Keystone / AP Photo / Michael Probst

A Kigali, les bars à lait abondent, rapporte Le Monde qui leur consacre un reportage étonnant. La précieuse boisson lactée se sert à la pression et par centaines de pintes quotidiennes. Ces établissements spécialisés fédèrent toutes les couches de la population autour de «l’or blanc» du Rwanda. La demande exponentielle et une sécheresse ont provoqué une pénurie et mis les adeptes à rude épreuve cet automne. Les prix ont explosé à tel point que le gouvernement a dû prendre des mesures pour limiter la hausse.

Pourquoi on en parle. Au Rwanda, le lait est bien plus qu’une boisson. A travers lui, c’est l’histoire de tout un pays qui se raconte. Aujourd’hui vanté pour ses propriétés nutritives, il est un des piliers de la politique gouvernementale «visant à lutter contre la pauvreté, la malnutrition et promouvoir la cohésion sociale après le génocide des Tutsi» et a une forte valeur symbolique. Les vaches ont pendant longtemps été un symbole de richesse, de statut social, puis d’appartenance ethnique durant la colonisation belge. Citée dans l’article, Immaculée Kayitesi, directrice d’une entreprise de lait, affirme «le lait, c’est la bénédiction. Quand tu veux accueillir un nouveau-né, tu lui donnes du lait. Et tu lui dis, “je te bénis”».

link

A lire sur le Monde

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!