Reservé aux abonnés

Le E171 sera interdit de l'Union européenne. Et en Suisse?

Illustration | Keystone/AP / Hermann J. Knippertz

Clap de fin pour le E171 dans l’alimentation. Le 18 janvier, la Commission européenne a publié dans son Journal officiel l’interdiction de ce composé minéral comme additif alimentaire. Celui-ci confère un blanc nacré et des propriétés opacifiantes particulièrement prisés des fabricants de bonbons, gâteaux, sauces et même soupes de légumes.

Pourquoi c’était attendu. Le E171 était sur la sellette depuis bientôt deux ans, et déjà banni – du moins en théorie – des assiettes françaises depuis janvier 2020.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous