| | Radar

Le directeur général de l’OMS en lice pour sa réélection

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS, lors de son discours de bienvenue à Alain Berset venu visiter le siège de l'organisation le 22 janvier 2021 a Genève. | Keystone / AP / Martial Trezzani

Il est l’un des visages de la pandémie. Le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus verra son mandat se terminer dans un an. Premier Africain à la tête de l’OMS, l’ex-ministre de la santé éthiopien s’est trouvé confronté à la crise Ebola en RDC à peine un an après son élection de 2017, avant de devoir faire face à la pandémie. D’après Stat News, qui s’appuie sur une source anonyme, «Dr Tedros» s’apprête à entrer en lice pour sa réélection et prépare à cette occasion un référendum auprès des 194 Etats membres sur la gestion de Covid-19 par l’OMS. Les candidats peuvent d’ores et déjà se faire connaître, et l’élection officielle se tiendra lors de l’Assemblée mondiale de la santé de mai 2022, à Genève. La campagne est donc lancée.

Comment ça se présente. Réputé fin diplomate, soutenu par les pays africains, Tedros Ghebreyesus s’est trouvé au centre du maelstrom qui a frappé l’OMS et le monde avec Covid-19. L’organisation a fait l’objet de vives critiques pour ses ronds de jambe à l‘endroit de la Chine, avec comme point d’orgue un retrait des Etats-Unis en fin de mandat Trump. Mais l’équipe dirigeante a depuis haussé le ton à l’égard de Pékin, en prenant ses distances vis-à-vis du très controversé rapport conjoint Chine-OMS sur l’origine de la pandémie (rendu fin mars). Un revirement qui pourrait coûter à Tedros Ghebreyesus le soutien de la Chine mais renforcer sa position auprès des pays occidentaux, Washington en tête. Les deux experts américains interrogés par Stat News lui prêtent en tout cas de bonnes chances d’être réélu, au motif qu’on ne change pas de capitaine en pleine tempête.

link

A lire dans Stat News (EN)

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.