| | News

Le coronavirus prospère dans la gorge, d'où sa contagiosité

Tag "Otto protège son prochain" à Magdebourg, en Allemagne. | Keystone / Klaus Dietmar

Une étude importante, conduite par des chercheurs allemands, a analysé la réplication virale chez des patients Covid-19 présentant des symptômes modérés. Ces recherches, parues le 1er avril dans Nature, montrent que s’il infecte les bronches, provoquant des pneumonies, le nouveau coronavirus possède un tropisme important pour les voies aériennes supérieures: nez, bouche, gorge…

Pourquoi c'est intéressant. Le nouveau coronavirus est très proche du virus du Sras au plan génétique mais il présente à l’évidence une contagiosité bien supérieure. Ces résultats permettent de mieux comprendre pourquoi. Sa propension à se multiplier dans les voies respiratoires supérieures, d’où sont expulsées des gouttelettes contaminantes, explique pourquoi le virus de Covid-19 est mieux armé que son cousin pour se propager rapidement.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.