Reservé aux abonnés

Le coronavirus met la Suisse en déficit massif pour la première fois depuis 15 ans

Graphique: Heidi.News, nor/mir; Source: Administration fédérale des finances

Un probable déficit de financement de 20,9 milliards de francs pour l’exercice financier en cours. Ce montant mirobolant est le résultat de la première extrapolation financière 2020 dont le Conseil fédéral a pris acte à l’occasion de sa première séance post estivale. Non seulement les dépenses extraordinaires liées au Covid-19 sont massives (17,8 milliards de francs), mais le solde de financement ordinaire de la Confédération devrait être fortement touché par une perte de recettes élevée.

Pourquoi c’est extraordinaire. A l’exception d’un petit accroc en 2014 (124 millions de pertes), ce serait la première fois que le compte de résultats ordinaire de la Confédération enregistre un déficit depuis quinze ans. Et pas des moindres, puisque le Conseil fédéral s’attend à 3,1 milliards de pertes, alors qu’un excédent de 0,3 milliard était initialement prévu au budget ordinaire. Même lors de la crise économique de 2008-2009, le solde de financement ordinaire était resté dans les chiffres noirs. Le groupe d’experts en charge de ces prévisions base ses calculs sur une contraction de 6,7% du produit intérieur brut (PIB) et un retour à une légère déflation.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous