| | News

Le chalutage, ce destructeur des fonds marins

Des activistes manifestent contre le chalutage de fond à Glasgow dans le cadre de la COP26 le 30 octobre 2021. | Keystone / EPA / Robert Perry

La bataille politique internationale autour du chalutage de fond se mène sur deux fronts. A Bruxelles, où la consultation publique sur le «Plan d’action pour l’océan», initiée par la commission européenne, vient de se terminer. Dans ce cadre, les scientifiques et les ONG environnementales demandent l’interdiction de cette méthode de pêche industrielle dans les zones marines protégées. Mais aussi à l’OMC, où ce sont les subventions qui sont remises en question. En quoi consiste le chalutage et pourquoi est-il autant décrié?

Pourquoi c’est important. Les océans se vident et les pêcheries industrielles en sont la cause principale. Le méthodes de pêche ont de lourdes conséquences sur les écosystèmes, le changement climatique ainsi que la sécurité alimentaire et sociale. Le chalutage, à lui seul, «représente environ 25% des pêches mondiales», précise Daniel Pauly, biologiste spécialisé dans les ressources marines et directeur du projet Sea Around Us. La majorité des poissons vendus en grandes surfaces proviennent de la pêche au chalut.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!