| | Analyse

Le certificat Covid s'impose mais des questions restent en suspens

Le certificat Covid fait désormais partie de notre quotidien. | Keystone / Laurent Gilliéron

Le certificat Covid s’est imposé depuis ce lundi 13 septembre en Suisse dans de nombreux aspects de la vie quotidienne. Que ce soit pour les loisirs, pour des événements culturels, des repas au restaurant, pour boire un verre au bar ou dans certain cas au travail et à l’école, présenter un QR code et sa carte d’identité vont progressivement devenir des gestes normaux.

Pourquoi il faut rester vigilant. L’objectif du certificat Covid consiste à limiter les risques de contamination au Sars-CoV-2 tout en permettant de maintenir des activités où les individus se rencontrent. Le conseiller fédéral Alain Berset l’a martelé: il n’a pas d’autre option pour éviter de devoir remettre le pays sous cloche afin de freiner la propagation du virus.

Si la volonté du Conseil fédéral est claire, le certificat Covid n’en demeure pas moins un instrument de contrôle et de surveillance qui doit demeurer transitoire et sous surveillance justement. Plusieurs aspects de cet outil posent des questions importantes, que la crise sanitaire ne doit pas évacuer.

Cet article est réservé aux abonnés.