| | Enquête

Le casse-tête du Covid-19 long chez les enfants

Pixabay / Marcos Cola

Jusqu’à très récemment, on a considéré que les enfants contaminés par le Covid-19 présentaient pas ou peu de symptômes, qu’ils se remettaient rapidement et sans dommage. Mais certains parents commencent à se regrouper sur les réseaux sociaux et témoignent d’une persistance possible des symptômes au-delà de plusieurs semaines, sinon plusieurs mois, chez leurs enfants.

Pourquoi on vous en parle. Aujourd’hui, le Covid-19 long chez les adultes, conçu essentiellement comme un syndrome de fatigue post-virale, commence à être bien documenté et reconnu. Mais, chez les enfants et les adolescents, la communauté pédiatrique manque cruellement de données. Face à ce vide, les parents s’inquiètent et frappent à toutes les portes pour trouver des solutions.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.