| | Question

Le cannabis est-il vraiment efficace contre les douleurs associées à la tuberculose?

Une question du Dr Valérie Piguet (HUG) à laquelle répond notre journaliste Denis Delbecq

Plantation de cannabis à usage médical en Uruguay | Keystone

Votre question complète: «Après avoir lu votre court article sur le cannabis en Afrique, je souhaiterais savoir quelle est votre référence concernant le soulagement par le cannabis des douleurs liées à la tuberculose. Et de quelles douleurs parlez-vous? C’est important en ce qui concerne le cannabis.

J’en prescris et remarque comme décrit dans des méta-études scientifiques qu’il est utile chez certains patients, en particulier pour des douleurs neurogènes. Je n’ai rien lu à son sujet dans la littérature scientifique, mais peut-être qu’une référence m’a échappé.»

Valérie Piguet est responsable du centre multidisciplinaire d'évaluation et traitement de la douleur aux HUG.

La réponse de Denis Delbecq, journaliste de Heidi.news.

Le texte que vous avez lu sur notre site aujourd’hui est une recension d’un article publié par Le Monde Afrique. Signaler sur notre site des articles intéressants parus ailleurs fait en effet partie de notre mission.

Cet article s’appuie sur un rapport consacré au cannabis en Afrique, qui a été récemment publié par l’ONG Prohibition Partners. Notre consœur du Monde Afrique cite une coordinatrice de ce document: «Il y a, en Afrique, de nombreuses personnes atteintes de la tuberculose ou du VIH que le cannabis, relativement accessible compte tenu de son abondance, pourrait potentiellement aider.»

Néanmoins, nous comprenons votre frustration, car la lecture du rapport de Prohibition Partners s’avère décevante. Ses auteurs affirment que «le paludisme, la tuberculose et le sida sont des maladies pour lesquelles le cannabis médical pourrait profiter d’une légalisation et soulager la charge économique qui pèse sur les systèmes de santé.»

Ce rapport donne des chiffres alarmants sur la prévalence de la tuberculose sur le continent africain, mais il ne mentionne à aucun moment une source académique de nature à corroborer l’idée que le cannabis soulagerait des douleurs chez les patients atteints de cette maladie.

La littérature scientifique abonde en revanche de travaux qui montrent que l’on retrouve souvent des fumeurs de cannabis dans les populations touchées par la tuberculose, notamment parce que l’échange des cigarettes au cannabis est une source de contamination avérée d’un patient à l’autre.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.