La viande de laboratoire est-elle vraiment notre avenir alimentaire?

Keystone / Handout

On en entend parler régulièrement depuis quelques années. Bientôt, notre alimentation carnée ne sortira plus des abattoirs, mais des laboratoires. De la viande conçue «in vitro» par des scientifiques cultivant des cellules animales. Plus besoin de tuer des milliards de vaches, de porcs et de poulets. Plus besoin de polluer notre environnement.

Pourquoi ça questionne. La viande de culture est un changement de paradigme prometteur, dans lequel les investisseurs en biotech ont mis des milliards. Et si ce n’était pas la révolution tant attendue? Et si les risques sanitaires étaient bien trop grands? La viande cultivée en laboratoire est censée être inévitable, mais la science raconte une histoire différente. L’enquête détaillée de The Counter montre que «Les entreprises de viande cultivée ont manqué à plusieurs reprises les délais de lancement des produits». Et de nouvelles recherches suggèrent que cette industrie pourrait être en train de s'écraser sur l’envie des consommateurs à ingérer de la viande artificielle, à coups de milliards de dollars. C’est que «la plupart d'entre nous ont un appétit limité pour des nuggets de poulet cultivés en laboratoire à 50 dollars».

link

Longue enquête à lire dans The Counter