Reservé aux abonnés

La Suisse donne la priorité aux pays pauvres pour 1 million de doses de Moderna

Vaccination à l'hôpital Uhai Neema de Nairobi (Kenya) avec des doses de Moderna données à Covax par les Etats-Unis (7 septembre 2021). | Keystone / EPA / Daniel Urungu

Un million de doses de Moderna pour les pays du Sud. C’est ce que vient d’accorder la Suisse, en étrennant le dispositif d’échange de doses de l’initiative Covax. En acceptant de surseoir à une partie de ses commandes au bénéfice des pays les plus démunis, la Confédération étrenne un dispositif créé pour pallier la captation des vaccins Covid-19 par les pays riches. Et s’attire les remerciements de l’OMS.

Pourquoi on vous en parle. La fourniture de vaccins aux pays défavorisés continue d’être un enjeu, l’initiative Covax ayant encore du mal à faire le plein. Une situation qualifiée à plusieurs reprises de «honte» puis de «scandale» par l’OMS. L’agence onusienne voit dans cette inégalité d’accès une faillite morale mais aussi un risque sanitaire, puisqu’une circulation virale élevée favorise l’apparition de nouveaux variants.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous