Reservé aux abonnés

La Suisse déploie les tests rapides Covid-19 à compter de novembre

Un exemple de test antigénique rapide en Inde. | Keystone / EPA / Farooq Khan

Le Conseil fédéral a décidé mercredi 28 octobre d’intégrer les tests antigéniques rapides à la stratégie de dépistage du pays. Alain Berset affiche un objectif de 50'000 tests rapides par jour, qui viendront complémenter 30'000 tests PCR réalisés par jour. Ils devront être disponibles dès le 2 novembre dans les cantons, qui auront la charge de définir la stratégie d’usage en accord avec les recommandations de l’OFSP. Ils seront pour l’heure réservés aux personnes avec des symptômes ou cas contact.

Pourquoi c’est intéressant. Les tests antigéniques sont rapides – il suffit de 15 à 20 minutes pour obtenir le résultat – et ne nécessitent pas l’emploi de machines de séquençage, coûteuses et réservés aux laboratoires de biologie médicale. D’où la possibilité de les déployer dans les pharmacies et les cabinets médicaux pour augmenter les capacités de dépistage. En contrepartie, ils sont légèrement moins sensibles et les résultats négatifs doivent donc être interprétés avec précaution.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous