| | Interview

La Suisse centralise la traque des variants de Sars-CoV-2

Aitana Lebrand, data scientist au SIB et cheffe de projet opérationnelle de la Swiss Pathogen Surveillance Platform. | SIB / Lundi13 / Nicolas Righetti

Le séquençage des variants de Sars-CoV-2 en Suisse se fait via une quinzaine de laboratoires, publics ou privés, sous la coordination du Centre de référence pour les infections virales émergentes (Crive) de Genève et l’OFSP. Pour centraliser ces données et offrir une vue d’ensemble aux autorités sanitaires, l’Institut Suisse de Bioinformatique (SIB), organisation à but non lucratif, a mis en place la Swiss Pathogen Surveillance Platform. Aitana Lebrand, data scientist et cheffe de projet opérationnelle de la plateforme, nous en explique la genèse et l’intérêt.

Heidi.news – Cela fait plusieurs mois que l’OFSP a renforcé le séquençage des variants, et annonce une plateforme nationale. La voici enfin! Pourquoi est-il si compliqué de centraliser ces données?

Cet article est réservé aux abonnés.