Reservé aux abonnés

«La Protection civile m'envoie en EMS, mais je n'ai pas été testé»

Un membre de la Protection civile à La Chaux-de-Fonds. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Notre nouvelle newsletter gratuite, le Point Coronavirus vient remplacer pour quelques semaines le Point Sciences. Chaque jour, elle livre infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux. Ce nouveau rendez-vous quotidien donne la parole aux soignants qui se dévouent sur le front du Covid-19.

«Il y a quand même beaucoup de gens qui gardent des portes.» Quentin* a dû quitter temporairement son emploi habituel quand il a été mobilisé par la Protection civile (PCi) dans le canton de Vaud. Il s'interroge sur l'efficacité du dispositif.

Il y a 2 semaines, la PCi a envoyé un courrier de mobilisation à tous les astreints du canton, et les a répartis entre les EMS, les cliniques et les associations. «Le premier jour, pour attribuer les missions, on se retrouve à une petite cinquantaine dans un endroit pas aéré, proches les uns des autres. Personne n'a été testé. Potentiellement, on a pu tous se contaminer.»

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous