| | Radar

La police d'Ibiza veut infiltrer des touristes dans des fêtes illégales

Image d'illustration | Pixabay / Eric Barns

Etre payé pour faire la fête à Ibiza? Ce n’est pas impossible, mais à certaines conditions. Face à l’essor des soirées illégales sur l'île, la police espagnole souhaite mettre en place une équipe de traqueurs infiltrés. Mais elle a besoin de visages neufs, inconnus des locaux qui sont souvent trop familiers du faciès des policiers. La stratégie des autorités consiste: recruter des touristes étrangers entre 30 et 40 ans, prêts à jouer les espions dans ces fêtes interdites.

Pourquoi cette méthode. Ibiza a ouvert ses frontières aux touristes dès le mois de juin. Depuis, elle connait une augmentation alarmante des cas d’infection au coronavirus, ce qui a poussé les autorités à imposer une interdiction des rassemblements entre 01h00 et 06h00. Une mesure au succès tout relatif: ces 14 derniers jours, 991 cas de contaminations ont été enregistrés sur l’île. Pour expliquer cette hausse, la police accuse entre autres la multiplication de fêtes illégales. Des rassemblements souvent organisés chez des privés, ce qui complique la tâche des autorités locales, qui manquent de ressources pour les repérer.

link

Insider

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.