Reservé aux abonnés

La fausse bonne idée de la taxe à 50 francs pour entrer aux urgences

Payer 50 francs de droit d’entrée quand on va aux urgences? C’est ce que le Conseil national a voté le 3 décembre, par 108 voix pour, 85 contre et 1 abstention. Cette taxe ne s’appliquerait qu’aux cas bénins, à savoir toute prise en charge n’entraînant pas d’hospitalisation. Les jeunes de moins de 16 ans et les patients envoyés aux urgences par un médecin seraient exemptés.

Pourquoi on vous en parle. Ces frais visent à dissuader les patients de surcharger les services d’urgences des hôpitaux pour des «bagatelles» et, ainsi, réduire les coûts à charge de l’assurance-maladie. C’est ce qui a poussé l’ancien conseiller national zurichois Thomas Weibel à déposer une telle initiative parlementaire.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous