Reservé aux abonnés

La deuxième vague touche plus d'un millier de collaborateurs des hôpitaux romands

Des clusters ont été observés dans plusieurs structures, notamment à l’Hôpital du Jura. | Keystone / Jean-Christophe Bott

Plus de 1000 collaborateurs des principaux hôpitaux romands ont été contaminés depuis le début de la seconde vague. Au grand soulagement des établissements, il s’agit, le plus souvent, de contaminations isolées qui ont eu lieu dans le cadre privé. Toutefois des clusters ont été enregistrés au sein de plusieurs établissements dont l’Hôpital du Jura.

Pourquoi c’est crucial. La disponibilité de personnels qualifiés est un, sinon le, facteur clé pour assurer une prise en charge de qualité des patients Covid-19. Les mises en isolement et en quarantaine pèsent lourdement sur les hôpitaux à l’heure où leurs capacités flirtent avec les limites du possible. Pour le moment, la situation, bien que tendue, paraît sous contrôle au niveau des effectifs, notamment grâce à des recrutements massifs.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous