Biogen: la conférence de l’infamie qui a répandu le coronavirus au Massachusetts

Le siège de Biogen à Cambridge. DR

Organisée du 26 au 28 février à Boston par l’entreprise de biotechnologie Biogen, cette conférence est bien partie pour devenir un cas d’école en épidémiologie. Elle est liée à 70 des 92 infections au coronavirus recensées dans le Massachusetts. Les répercussions s’étendent à cinq autres Etats, et il semble que les participants aient également semé leurs germes en Allemagne, Autriche et Argentine. Le Boston Globe retrace l’histoire de cette dissémination exemplaire.

Fondée par d’éminents biologistes. Biogen, 12,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2017, dont le siège est à Cambridge, a été fondée à Genève en 1978 par plusieurs biologistes éminents, dont Kenneth Murray de l'Université d'Edimbourg, Phillip Allen Sharp du Massachusetts Institute of Technology, Walter Gilbert de Harvard (qui a occupé le poste de PDG pendant la phase de démarrage), Heinz Schaller de l'Université de Heidelberg et Charles Weissmann de l'Université de Zurich (qui a contribué au premier produit interféron alpha).

Un cadre de retour d’Europe. 175 cadres de Biogen ont tenu une conférence de deux jours sur le leadership, du 26 au 28 février, à l'hôtel Boston Marriott Long Wharf. Le 29 février, un cadre de Biogen a commencé à développer des symptômes et à se faire soigner dans un hôpital de la région de Boston. Soupçonnant que la COVID-19 était la cause de la maladie, le cadre a demandé un test, mais le personnel de l'hôpital lui a répondu que ce n'était pas nécessaire.

Le 4 mars, le personnel de Biogen a contacté le département de la santé publique du Massachusetts en affirmant que deux cadres qui avaient récemment voyagé d'Europe à Boston et avaient participé à la conférence de février avaient été testés positifs à la COVID-19 à leur retour chez eux. Le même jour, un "nombre significatif" d'employés de Biogen ont demandé des tests de coronavirus à Massachusetts General Hospital (MGH), qui n'avait pas été informé que quelqu'un dans l'entreprise avait été exposé à COVID-19.

link

Boton Globe