Reservé aux abonnés

La Confédération déploie des moyens législatifs et financiers contre les violences domestiques

Image d'illustration | Nino Carè / Pixabay

Le 13 novembre, le Conseil fédéral a approuvé une ordonnance contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique. En plus de développer les mesures de prévention, de sensibilisation, ainsi que la formation des professionnels, elle permettra aussi de mieux coordonner les nombreux acteurs présents sur le terrain. En effet, les moyens de prévention contre les violences domestiques sont disparates d’un canton à l’autre et la collaboration entre les différentes structures est alambiquée.

Pourquoi on vous en parle. Samedi 23 novembre, plusieurs manifestations sont prévues en Suisse en prévision de la Journée internationale contre les violences faites aux femmes (qui a lieu le 25 novembre). L’occasion de rappeler qu’en Suisse, chaque deux semaines, une femme meurt sous les coups de son actuel ou ex-conjoint. En 2018, elles sont 27 à avoir été tuées. 91% des victimes de violences conjugales sont des femmes. En 2018, la statistique policière de la criminalité a enregistré un niveau de violence domestique jamais atteint, avec 18’522 cas, soit 1498 de plus que l'année précédente (+8,8%). Chaque semaine en Suisse, une personne est victime d'une tentative d'homicide.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous