| | News

Résistante aux antibiotiques, la bactérie K. pneumoniae se répand en Europe

La bactérie Klebsiella Pneumoniae cultivée dans un laboratoire à Berlin. | Keystone

Elle s’appelle Klebsiella pneumoniae. Cette bactérie opportuniste, responsable d'infections nosocomiales (respiratoires, urinaires ou encore de septicémies), est de plus en plus résistante aux antibiotiques. Une résistance qui varie selon les pays. En Suisse, si moins de 2% de ces microbes sont insensibles aux carbapénèmes, antibiotiques à large spectre, en Grèce, plus de 65% ont développé des résistances.

Pourquoi on vous en parle. D’après les projections du European Centre for Disease Prevention and Control, en 2050, dix millions de personnes décèderont chaque année dans le monde (392’000 en Europe) suite à l’infection d’un agent pathogène résistant. La plus grande étude réalisée sur une des ces bactéries multi-résistantes a été publiée le 29 juillet dans Nature Microbiology.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.