L'inquiétante dépopulation du Japon

Le Japon pourrait voir sa population se réduire de plus de 16% durant les deux prochaines décennies. Le pays compte actuellement 127 millions d’habitants mais ce chiffre devrait chuter à 106 millions d’ici à 2040, si les courbes démographiques restent ce qu’elles sont. Et c’est un problème majeur.

Pourquoi c’est inquiétant. On le sait, le Japon est l’archipel des centenaires, le pays à la longévité de vie la plus élevée au monde. Or les effets du moment charnière de 2006, quand le nombre de morts a dépassé celui des naissances — croisement des courbes qui se renforce année après année —, se font de plus en plus sentir. «Le Japon se dépeuple», insiste le site spécialisé Kanpai!. Qui donne quelques chiffres déconcertants:

  • Actuellement 10e pays le plus peuplé au monde, le Japon devrait reculer au 15e rang d’ici à 2040.

  • La population active des 15-64 ans va fondre de 30%.

  • L’âge médian actuel, de 45 ans (record mondial), passera à 55 ans.

  • La population totale va décroître d’environ 1% par an, et la population active de 2%.

Le site Kanpai! évoque trois raisons principales pour expliquer ce phénomène. Une très haute espérance de vie du fait, principalement, «des conditions sanitaires exceptionnelles», une politique d’immigration très restrictive — «en 2009, les Japonais ont naturalisé trois fois moins d'étrangers que la Suisse, qui compte pourtant dix-sept fois moins d'habitants» — et une baisse conséquente du taux de fertilité, à 1,38 enfant par femme en 2021.

link

A lire sur Kanpai!