Reservé aux abonnés

En Suisse, le risque de transmission des maladies infectieuses (paludisme, dengue, chikungunya, Zika) augmente

Image d'illustration | Pixabay

L’évolution sur dix ans du nombre de cas répertoriés en Suisse pour six maladies transmisibles a été publié dans le bulletin de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) ce lundi 6 octobre. Paludisme, virus Zika, fièvre de dengue, fièvre de chikungunya, virus du Nil occidental et fièvre jaune sont des maladies issues d’agents pathogènes transmis par les moustiques. Leur déclaration est obligatoire en Suisse. De 2009 à 2018, leur incidence à suivi la tendance mondiale.

Pourquoi on vous en parle. Les Suisses se déplacent de plus en plus. Ils ont donc statistiquement plus de chance de contracter une maladie transmissible. Tous les cas de maladies transmises par les moustiques qui ont été recensés en Suisse lors de ces dix dernières années étaient associés à des voyages. Mais ces espèces de moustique envahissantes se propagent hors de leur habitat typique, les zones tropicales et subtropicales. Ainsi, le risque de transmission de ces maladies est accru en Europe et en Suisse.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous