| | News

L'évaluation de la réponse à Covid-19 commence, et l'OMS veut un examen de conscience général

Pixabay / Miguel Á. Padriñán

L’OMS a installé le comité d’évaluation indépendant promis en mai 2020 lors de l’Assemblée mondiale de la santé, chargé d’évaluer la réponse sanitaire globale à la pandémie. Dans un discours aux Etats membres, le 9 juillet 2020, le directeur général Tedros Ghebreyesus a promis une transparence totale de l’OMS et appelé les pays à faire de même. Le comité sera présidé par l’ex-Premier ministre néozélandaise Helen Clark et Ellen Johnson Sirleaf, ex-présidente du Liberia.

Pourquoi c’est important. C’est l’heure des comptes, mais aussi celui des retours d’expérience. La première vague pandémique a frappé des pays mal préparés, incapables de se coordonner et souvent réticents à partager leurs informations. La pandémie a aussi mis en exergue les limites de l’OMS en tant qu’institution, ballotée entre les enjeux géopolitiques – en particulier la rivalité entre la Chine et les États-Unis – et contrainte de déployer des trésors de diplomatie pour mettre en œuvre une riposte sanitaire globale.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!