| | Radar

L’étude du Lancet sur les risques de surmortalité liés à la chloroquine est rétractée

Image d'illustration. | Shutterstock / Ovidiu Dugulan

La fameuse étude du Lancet qui suggérait un sur-risque lié à l’emploi de chloroquine et de ses dérivés chez les patients Covid-19 vient d’être retirée par la revue. Les chercheurs, de la Harvard Medical School, avaient eu recours aux services d’une startup américaine, Surgisphere, pour collecter et analyser une masse immense de données cliniques en provenance de 671 hôpitaux sur six continents, mais des doutes ont rapidement surgi sur la fiabilité de celles-ci. Devant ces doutes persistants et l’impossibilité d’accéder aux données complètes pour une réanalyse, trois auteurs sur les quatre ont fini par demander le retrait de l’article, rapporte Le Monde. Un précédent article sur les effets cardiaques d’autres médicaments candidats contre Covid-19, produit à partir des mêmes données, a également été retiré par le New England Journal of Medicine.

Pourquoi c’est préoccupant. L’étude des cardiologues américains ne permet pas d’affirmer que la chloroquine et ses dérivés provoquent une surmortalité, comme le précisaient d’ailleurs leurs auteurs dès le départ, mais montrait néanmoins une association inquiétante. L’alerte avait été jugée assez sérieuse pour que beaucoup d’essais cliniques soient interrompus – Recovery au Royaume-Unis, Solidarity en Europe continentale, Discovery en France –, le temps de s’assurer que la sécurité des patients n’était pas mise en jeu. Les essais peuvent désormais reprendre, les analyses de sécurité n’ayant pas montré de signaux particuliers.

Mais certaines questions de fond demeurent. Comment ces travaux ont-il passé le processus de relecture de deux des meilleures revues médicales au monde? L’épisode met aussi en lumière le problème des intermédiaires privés dans la collecte de données, qui ajoutent une couche d’opacité dans la production scientifique. Les principes de la science ouverte, qui se développe de plus en plus ces dernières années, invitent au contraire à rendre publiques l’ensemble des données et des analyses publiées, afin qu’elles soient vérifiables par la communauté scientifique.

link

A lire dans Le Monde

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.