| | News

L’étude du Lancet sur les risques de la chloroquine est sous le feu des critiques

Pixabay / Gerd Altmann

Le 22 mai dernier, une étude observationnelle publiée dans la revue médicale The Lancet faisait état d’un risque accru de mortalité chez les patients Covid-19 traités à base de chloroquine ou d’hydroxychloroquine, avec ou sans antibiotique. Malgré des conclusions prudentes, un ensemble de révisions de recommandations avait suivi dans le monde, et l’OMS était allée jusqu’à suspendre le bras hydroxychloroquine de son méga-essai Discovery, le temps de mener des analyses complémentaires. Mais les critiques s’accumulent sur la qualité de cette étude, rapporte le Guardian.

La teneur des critiques. L’étude, conduite au Brigham and Women’s Hospital de Boston, a porté sur une quantité de données phénoménales: 96'000 dossiers de patients issus de 671 hôpitaux dans le monde. Plusieurs éléments jettent le doute sur la qualité du recueil et les conclusions qui en sont tirées. À commencer par le nombre de morts rapportés en Australie, qui dépassait le bilan officiel – il semble qu’un hôpital asiatique s’était par erreur ajouté au bilan. Or, le registre employé (initialement destiné à la cardiologie) est géré par une société privée, ce qui limite la transparence du processus. Une lettre ouverte de 140 médecins a été diffusée, qui demande un accès aux données et leur réanalyse, au vu des enjeux.

Les répercussions. Le retentissement de l’article du Lancet repose sur la quantité de dossiers analysée, le prestige de la revue et le caractère inflammatoire du sujet. Mais les doutes des équipes médicales sur l’utilité de la chloroquine et ses dérivés préexistent largement à cette publication. Reste que seules les conclusions de grands essais cliniques randomisés permettront d’apporter un point final au débat. À ce titre, la suspension temporaire par l’OMS de Discovery n’est pas une bonne nouvelle. Les Britanniques ont quant à eux décidé de poursuivre leur essai Recovery, estimant que les signaux d’alerte sur l’hydroxychloroquine n’étaient pas suffisamment clairs pour justifier un arrêt.

link

A lire dans le Guardian

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.