Reservé aux abonnés

L'armée à nouveau mobilisée pour soutenir les hôpitaux et la vaccination dans les cantons

Soldats suisses dans les couloirs des unités de soins aigus des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), le 17 novembre 2020. | Keystone / Laurent Gilliéron

La Confédération a entendu l’appel des cantons à mobiliser l’armée pour soutenir le système hospitalier et la campagne de vaccination contre Covid-19. Le Conseil fédéral met à disposition jusqu’à 2500 militaires «qui pourront apporter leur soutien aux hôpitaux pour les soins et le transport de patients et aux cantons pour la vaccination». Les recrues seront déployés à la demande des cantons jusqu’au 31 mars 2022. Le Parlement doit encore valider cette décision soumise à l’Assemblée fédérale.

Pourquoi c’est important. Il s’agit du troisième service d’appui fournit par l’armée «au profit des autorités civiles». Cet engagement est accepté par le gouvernement «en raison du nombre élevé de contaminations et de la situation dans les hôpitaux. Le Conseil fédéral n’exclut pas que les cantons atteignent les limites de leurs capacités». Signe concret de la tension qui augmente sur le système de santé, l’intervention de l’armée est censé compenser les moyens civils insuffisants.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous